J'ai conduit une Maserati sur la neige et voici ce qu'il s'est passé....

Avec Maserati à St Moritz

Les Grisons en hiver c'est le désert version Alaska. Une étendue impressionnante de blanc qui se mêle aux nuages gorgés de neige. Et c'est dans ce paysage apaisant que je me suis adonnée à mon premier winter drive. Par winter drive comprenez "la conduite de voitures sur une surface enneigée et glissante", et cela à bord d'une Maserati s'il vous plaît ! J'avais déjà eu l'occasion de tester quelques voitures de la marque lors d'une escapade au Tessin l'année passée (l'article se trouve ici: Promenade en Maserati) mais cette fois-ci la promenade fut d'une nature beaucoup plus excitante...

Attention, attention, séquence émotions: 


C'est le ventre noué que je me suis rendue ce matin-là au centre de conduite, à quelques minutes du village de St Moritz. Un alignement de Maserati nous attendait déjà, reluisantes à souhait, narguant les journalistes présents avec leurs clignotants. Evidemment la première pensée qui vient à l'esprit d'une personne censée, c'est d'imaginer une éventuelle perte de contrôle du véhicule aux conséquences dramatiques (pas besoin de vous faire un dessin... vous connaissez tous la valeur de ces voitures). Résolue à trouver un partenaire à l'aise avec l'exercice, je fis équipe avec Luciano, journaliste chevronné, avec trois winter drives à son actif. Idéal. 

La matinée fut divisée en deux parties. La première ayant pour but de se familiariser avec les engins, apprendre à "sentir" la voiture et ses réactions sur la neige. Un exercice facile à priori mais qui requiert tout de même quelques compétences techniques de base. Pour faciliter la conduite, l'instructeur nous conseilla de toujours garder les mains à 3 et 9 heures sur le volant, une suggestion pratique qui simplifia grandement mon interaction avec la voiture. Et puis aussi surprenant que cela puisse paraître, lorsque mon tour arriva et qu'il fallut accélérer sur la neige et slalomer le plus rapidement possible entre les cônes sans perdre le contrôle de sa Maserati, l'adrénaline remplaça la peur. S'ensuivirent de belles émotions, de gros fous rires et évidemment plusieurs inévitables tête-à-queue (!). 

La deuxième partie testa nos aptitudes sur un terrain non seulement enneigé mais aussi gelé, une surface difficilement négociable qui nécessita plusieurs "tours d'échauffement" et l'aide de mon super coéquipier.

Finalement, c'est grâce à ce lâcher prise que j'ai réussi à profiter à fond de cette matinée et à apprendre comment réagir en cas de route glissante. Cela m'a aussi permis de tester plusieurs options bien spécifiques, certaines même surprenantes, prouvant que la mécanique dans les Maserati n'est pas prise à la légère, bien au contraire. 

Bref, si vous avez l'occasion de participer à un winter/snow drive, allez-y !  C'est un très bon moyen d'apprendre à gérer son stress tout en passant un excellent moment.

Plus d'infos: MASERATI