5 raisons d'adorer Los Angeles

Aussi longtemps que je m'en souvienne, personne ne m'avait encore vanté les mérites de la Cité des Anges. Tout ce que j'avais entendu avant cette année, c'était: "Los Angeles c'est vraiment moche", "Los Angeles ne vaut absolument pas le détour, San Diego et San Francisco sont des villes bien plus intéressantes" ou encore "2 jours suffisent largement, il n'y a rien à voir à Los Angeles". Mais ça c'était avant. Avant que je ne découvre La La Land au cinéma en janvier de cette année et avant qu'il soit consacré à la cérémonie des oscars un mois plus tard. 

Encore sous le charme de la musique du film, je me suis alors persuadée que Los Angeles valait la peine d'être non seulement visitée, mais également vécue. Billets d'avion dans la poche (Swiss proposait de super tarifs cet été), je me suis envolée début septembre à la conquête de la Californie pour la toute première fois de ma vie. 

A contrario de tous tes potes "voyageurs" qui se sont empressés de quitter la ville après avoir visité les studios Universal et pris la fameuse photo sur les étoiles de Hollywood Boulevard, j'ai essayé de trouver et de réunir les quartiers qui symbolisent au mieux l'énergie unique de Los Angeles, dont la population dépasse largement celle de la Suisse tout entière. Mission accomplie. Voici 5 raisons qui vont te donner envie de passer tes prochaines vacances dans la ville du cinéma. 

IMG_0075.JPG

Los Angeles


Raison 1: Parce qu'explorer la ville se mérite

IMG_0010.JPG

RODEO DRIVE

Non, ne t'attends pas à arriver avec tes baskets et ton appareil photo autour du cou, et te laisser émerveiller par l'architecture du centre ville en te promenant tranquillement dans les ruelles pavées. Non. Non. Tout simplement parce que le concept de "centre-ville" que nous retrouvons dans toutes les capitales européennes (ou presque) est quasiment inconnu aux Etats-Unis, mais également parce que Los Angeles est une ville à taille inhumaine et qu'elle regroupe en elle-même plusieurs villes au caractère bien distinct. La clé pour visiter la ville, c'est d'arriver O-R-G-A-N-I-S-E et de choisir son quartier pour la journée. Il m'a fallu du temps pour bien comprendre la dimension de la ville et surtout pour mettre en place des itinéraires "sans perdre trop de temps", car qui dit grande ville, dit évidemment beaucoup de traffic, et en ce qui concerne Los Angeles, c'est clairement un euphémisme.

Avant de partir, j'ai opté pour le guide "Lost In: Los Angeles" qui m'a permis de trouver de super adresses par quartier, recommandées par les locaux (son petit format est également facilement transportable) et bien sûr, je suis toujours friande d'articles de blog qui offrent une vision un peu différente du circuit touristique trop commun. Voici ma sélection: 

- Culture Trip: Un blog qui est gentiment en train de devenir LA référence pour les épicuriens et voyageurs curieux... moi je l'ai déjà adopté. 

- LA Downtowner: Découvert un peu par hasard, ce blog made in LA propose des adresses situées exclusivement dans le quartier de Downtown. J'adore le design du site et grâce à lui j'ai découvert quelques bons restos. 

- The Guardian: J'ai toujours trouvé quelques adresses intéressantes dans les articles de ce journal et je vous conseille d'aller jeter un coup d'oeil. Ils sont mis à jour régulièrement. 

Quant au moyen de transport à privilégier, moi j'ai opté pour Uber, et c'était à mon avis la meilleure décision. Les trajets en Uber Pool sont bon marché et on ne perd pas de temps à se parquer. Attention aux heures de pointe. 

Raison 2: Los Angeles regorge de quartiers charmants

IMG_0007.JPG

Abbot Kinney Boulevard

Pour les premiers jours, nous avons opté pour un AirB&B dans le quartier de Venice Beach, afin de profiter de la plage située à quelques pas de là. Mais l'endroit que j'ai préféré dans ce quartier c'est le boulevard Abbot Kinney, un quartier tendance à l'architecture complètement asymétrique qui abrite cafés, restos et boutiques. L'endroit idéal pour profiter de l'atmosphère très californienne de cette partie de la ville. 

IMG_9953.JPG

Venice by night

Si vous êtes à la recherche du repère des hipsters de la ville, Silver Lake est un incontournable. Ici, tout le monde est digital nomade ou artiste, s'habille avec des pièces vintage et prône l'authenticité, autant dans le look que dans la personnalité. Un esprit bohème et rebelle qui se ressent à tous les coins de rue. On s'y sent bien ! J'ai adoré me promener dans la partie de Sunset Junction

IMG_0761.JPG

Silver Lake 

Sunset Junction 

IMG_0735.JPG

Silver Lake

IMG_0724.JPG

Echo Park 

J'ai également beaucoup apprécié l'atmosphère de Melrose Avenue, l'endroit idéal pour une virée shopping. On y trouve un mélange de marques connues internationalement et boutiques vintage à l'offre incroyablement qualitative. C'est l'endroit des bonnes affaires ! Pour une expérience unique, rends-toi le dimanche au marché aux puces Melrose Trading Post, sur le parking de Fairfax High School. 


Raison 3: L'offre artistique est sans égal  

Bien que tournée initialement vers le cinéma, la ville a développé au cours de ces dernières années une offre artistique très attractive. A côté des traditionnelles galeries d'art qui offrent une belle visibilité aux artistes en devenir, Los Angeles propose également des musées à l'architecture impressionnante. On ne se sent même pas coupable d'y passer un après-midi, voire une journée complète, tant le lieu vaut la peine d'être exploré. 

- LACMA: Un endroit connu, surtout sur les réseaux sociaux, grâce à l'oeuvre d'art "Urban Light" créée par Chris Burden en 2008, offerte au musée en 2015 pour célébrer son 50ème anniversaire, et qui consiste en un alignement de 202 vieux lampadaires restaurés datant des années 1920-1930. Outre cette création, qui symbolise le nouveau Los Angeles, le LACMA propose 10 pavillons d'expositions à différentes thématiques. 

IMG_0094.JPG

Urban Lights

- Getty Center: Perché sur une colline qui domine la ville, ce somptueux bâtiment réalisé par l'architecte Richard Meier est sans conteste un des endroits les plus impressionnants de la ville. On peut notamment y admirer la gigantesque collection de son mécène Jean Paul Getty, milliardaire passionné de culture qui avait fait fortune dans le pétrole. 

IMG_0078.JPG

- Griffith Observatory: Ce magnifique bâtiment blanc de style art déco construit en 1935 offre un panorama exceptionnel sur Los Angeles. L'endroit parfait pour admirer l'étendue gigantesque de la ville... Réouvert en 2006 après 4 ans de travaux, on peut également y visiter l'intéressant planétarium et surtout admirer le coucher de soleil depuis son toit. 

IMG_0060.JPG
IMG_0056.JPG

- Neutra VDL House: Un must pour les amateurs d'architecture, cette maison réalisée par l'architecte Richard Neutra en 1932 se situe dans le quartier de Silver Lake et se visite le samedi uniquement. Malheureusement fermée lorsque je souhaitais m'y rendre, la maison est sur ma liste pour mon prochain voyage. 


Raison 4: La ville des Véganes (même si tu ne l'es pas...)

La religion à Los Angeles c'est le véganisme ! Une culture qui s'est fortement développée ces dernières années un peu partout dans la ville. Le point positif avec cela, c'est la recherche de la créativité dans la cuisine et l'utilisation d'aliments sains et locaux dans le menu de tous les jours. Même les mexicains, friands de viande et sauces diverses, se sont mis à la cuisine végane, avec l'ouverture des excellents restaurants Gracias Madre que l'on retrouve maintenant un peu partout en Californie. Si vous voyagez avec des personnes sans régime particulier, pas de panique, la plupart des restaurants trendy proposent un mix qui convient à tout le monde.

A ne pas rater: le brunch chez Sqirl.

Pour les sushis, direction downtown chez Kazu Nori (ils sont à tomber!)


Raison 5: Pour son énergie ! 

Probablement la raison la moins évidente, si tu ne prends pas le temps de vivre Los Angeles pleinement... L'énergie dans cette ville est bluffante et je suis encore sous le charme. La ville est habitée par des rêveurs, des artistes, des designers, des personnes du monde entier qui mettent leur destin dans les mains de la City of Stars. Ils vivent (ou survivent) grâce à des petits boulots mais ils partagent un positivisme et un esprit de création hors du commun. Pour continuer ou commencer à rêver, on s'envole avec Lalaland


IMG_0746.JPG

LOS ANGELES VUE PAR LAURIANE GILLIERON (Actrice et Miss Suisse 2005)

Un plaisir coupable: Le carrot cake vegan de Veggie Grill

Un endroit romantique: Laguna Beach 

Un endroit unique à LA: Le Getty Center, pour combiner l'art et la vue époustouflante

Meilleur restaurant vegan: Café Gratitude / Gracias Madre

Une boutique où dépenser tout son budget shopping: World Market 

Où boire le meilleur café: La boutique Nespresso à Beverly Hills

Le brunch le plus tendance: Le Pain Quotidien à Melrose / Urth Caffé  

Une échappée belle pour un jour ou un weekend: Santa Barbara 

Un spot pour repérer une star: Restaurant Catch 

Un endroit coup de coeur: Cinema Cinespia

Une musique: T-Pain - Buy u a drank

Un livre: All the lights we cannot see par Anthony Doerr

Un film: La Môme (Lauriane a rencontré Marion Cotillard lorsqu'elle a gagné l'oscar de la meilleure actrice)

Retrouvez Lauriane Gilliéron dans la série Quartier des Banques, bientôt diffusée sur la RTS

IMG_0039.JPG