FFFH 2016

Le mois de septembre chez moi rime toujours avec excitation et impatience. D'une part car il annonce le début d'une nouvelle saison, souvent prometeuse, mais surtout car à cette époque, a lieu le Festival du Film Français d’Helvétie (FFFH) qui offre chaque année durant 5 jours une superbe sélection de films francophones, pour la plupart en avant-première.

Cerise sur le gâteau, certaines présentations proposent des "podiums" à l'issue de la séance avec pour invités des acteurs (souvent très connus) ou des réalisateurs. Et chaque année c'est la même chose: Je me rends compte de la chance incroyable de pouvoir vivre ces moments à Bienne - moins glamour que Cannes très certainement - mais tout aussi passionnée par le 7ème Art.  

Cette année, j'ai choisi d'aller voir 4 films - après lecture du résumé car la bande-annonce, trop souvent, en dit trop. Aucune déception sur ce coup-là. Les émotions étaient au rendez-vous et les podiums à la hauteur de mes attentes. Voici ma sélection:  

Le Ciel Attendra de Marie-Castille Mention-Schaar

Un film très actuel et poignant, qui relate l'embrigadement des jeunes filles par le Djihad. Il y a Sonia, qui a failli commettre l'irréparable, rapatriée de justesse lorsqu'elle embarquait pour la Syrie et qui va réapprendre à vivre avec les siens. Mélanie, jeune fille un peu naïve qui se laisse influencer par une vie idéalisée. Sylvie, mère désespérée dont la fille est partie en Syrie et qui cherche à comprendre. Une histoire, des personnages, une vérité loin des contes de fées, qui souhaitent sensibiliser les jeunes à ces drames contemporains. On en ressort très ému. Sortie en Suisse prévue le 5 octobre. 

La Fille Inconnue des Frères Dardenne

Avant la séance, j'ai eu la chance de pouvoir participer à une rencontre avec les Frères Dardenne, sous forme de podium avec quelques extraits de films réalisés et commentaires à ce sujet. Un événement très intéressant qui présenta quelques aspects techniques de la mise en scène, souvent méconnus du spectateur mais très présents et travaillés dans tous les films des deux frères. Par la suite, j'ai assisté à la séance de La Fille Inconnue, dernier long-métrage présenté par les réalisateurs Belges. L'histoire tourne autours d'un jeune médecin qui se retrouve un peu par hasard à enquêter sur le corps retrouvé d'une jeune fille et qui lutte pour retrouver son identité. Un film qui se concentre davantage sur la psychologie du personnage principal et la mise en scène que sur l'enquête en elle-même, mais qui offre tout de même un bon moment. Sortie en Suisse prévue pour le 28 septembre 2016. 

Polina, Danser Sa Vie de Angelin Preljocaj et Valérie Müller

Coup de coeur pour ce très beau film qui a notamment reçu le prix du jury des jeunes de ce même festival. L'histoire commence en Russie, où l'on fait connaissance avec Polina, jeune ballerine prometteuse qui apprend à gérer l'apprentissage très strict de la danse classique. A l'aube de son entrée au Bolshoï, elle décide de partir pour le sud de la France afin de s'essayer à d'autres techniques de danse et d'émotions. Un parcours parsemé de rencontres et de nouvelles expériences, mais surtout une confrontation à la dure réalité de la vie, qui n'offre que très peu d'opportunités à ces jeunes artistes talentueux. On se laisse séduire par la musique mais surtout par le magnifique "pas de deux" de la fin du film, parfaitement exécuté par le charismatique Jérémie Bélingard, Danseur Etoile à l'Opéra de Paris. Sortie en Suisse prévue pour le 16 novembre. 

Mal de Pierres de Nicole Garcia

La valeur sûre de ce festival, avec pour casting une Marion Cotillard d'une grande maturité dans son rôle de jeune fille bipolaire et un Louis Garrel séduisant mais pas trop dans le rôle d'un officier malade. Le film, présenté en première lors du festival de Cannes, raconte quelques années de la vie de Gabrielle, jeune fille atteinte de troubles du comportement, mariée à contre-coeur à un ouvrier catalan, qui vivra un amour passionnel avec un malade rencontré lors d'un séjour en cure. Entre illusion et passion, Mal de Pierres offre un dénouement étonnant mais un peu trop rapide. Sortie en Suisse prévue pour le 19 octobre

IMG_0031.JPG