Une journée avec IWC & Mercedes Benz

Cela tient du rêve, ou presque: Une invitation reçue un peu à l'improviste, deux marques prestigieuses, une journée au thème vintage - 60's, un château sur les hauteurs de Zurich. Le décor est planté.

En voici l'histoire: 

IWC et moi-même, c'est une histoire d'amour platonique, devenue réalité. J'ai toujours été très attirée par les modèles de montres classiques, sans grandes fioritures, si ce n'est un mouvement, un vrai ! Et un chronographe pour la beauté de l'instrument. Alors évidemment on pense tout de suite à une montre masculine... dont j'avais choisie l'effigie: Une Portugaise automatique, au boîtier à la hauteur de mes ambitions. 

Mais voici qu'un mercredi pluvieux du mois de juin, m'a fait changé d'avis. Réunis dans le très prestigieux Dolder Grand hôtel, notre petite équipe de influencers/bloggers/models (peu importe le titre, pourvu qu'ils soient connectés!) avons eu le chance de découvrir l'univers IWC. Le thème de la journée s'accordait bien évidemment avec la fameuse course de voitures "vintage" qui avait lieu le lendemain, dont IWC est le partenaire, j'ai nommé PASSIONE CARACCIOLA. A cette occasion, IWC a lancé deux éditions spéciales à sa famille "Ingenieur", que vous pouvez admirer ci-dessous: 

Pour coller au thème de cette journée, j'avais choisi un look très 60's: Une robe en tweed, des talons sanglés et une coiffure bombée, relevée par un serre-tête noire (je ne vous explique pas la galère pour la coiffure - comment faisaient nos grands-mères?). Bon, au final j'avais plutôt l'impression de m'être réincarnée dans le corps de la "délicieuse" Blair Waldorf, mais le résultat était plutôt satisfaisant. 

Nous voilà donc parti pour un petit tour dans la ville de Zurich à bord d'une vieille Mercedes décapotable - ne cherchez pas la ceinture de sécurité, elle n'existe pas, et la radio ne capte plus les ondes depuis longtemps - et là ! Croyez-moi, c'est un VRAI retour dans le passé ! On se sent libre, comme au temps des trentes glorieuses, quand tout était permis (ou presque) ! Et heureux, on voyant les passants s'extasier devant la beauté de ces engins.

Pour agrémenter la balade, j'avais choisi d'orner mon poignet d'une Portofino Automatic 37  - mon coup de coeur parmi les autres beautés - une montre classique mais raffinée et résolument vintage. 

Les mercredis se terminent toujours trop vite, comme lorsqu'on était enfants, et le coeur un peu lourd, j'ai dit aurevoir à ces beaux objets, que l'on m'avait prêtés pour un instant - un instant magique tinté de sourires et d'éclats de rire, un retour à la simplicité, sans prétention, dans ce monde de "smart-watches" dénuées d'âme et de sentiments. 

xxx

La marque étant fortement impliquée dans le développent durable, je vous invite à aller faire un tour sur leur site internet pour en savoir plus: http://www.iwc.com/en/sustainability-at-iwc/